• Paris sportifs :10 conseils pour parier sur la ligue 1

    Même si une poignée d’équipes sortent du lot (PSG, Lyon, OM), la Ligue 1 reste un championnat plein de rebondissements. Pour les parieurs, elle est parfois difficile à lire et à cerner. Pourtant, avec les bonnes informations et de bonnes habitudes, il est possible d’entrevoir le vainqueur et d’optimiser ainsi ses gains. Dans cet article, nous vous donnerons 10 conseils pour parier sur la ligue 1. Pour ensuite trouver le bookmaker qui vous vient, rendez-vous sur un comparateur paris sportif pour analyser les divers bonus et offres de bienvenue.

     

    N°10 - Consulter les statistiques de l’équipe

     

    Combien de buts en moyenne cette équipe marque-t-elle par match ? Combien elle en encaisse ? À quel moment du match a-t-elle tendance à marquer ou au contraire à concéder des buts ? Vous pourrez consulter ces informations précieuses sur des sites comme Soccerstats.com. N’hésitez pas à comparer avec les anciennes saisons pour connaître globalement le style de l’équipe durant le jeu.

     

    N°9 - Bien observer la composition des équipes

     

    Y a-t-il des joueurs blessés ou des joueurs suspendus ? Un joueur en particulier est-il moins performant que d’habitude ? Les joueurs clés sont-ils sur le terrain ? Quel remplacement a été effectué et quel est le niveau du joueur entrant ? Analyser les feuilles de match et connaître l’état physique des joueurs est un atout majeur avant de placer un pari.

     

    N°8 - Vous renseigner sur les derniers résultats des face à face

     

    Chaque équipe a un adversaire sur lequel il bute constamment, sans raison apparente. Aspect psychologique ou physique, sur le papier on sait qui doit gagner et pourtant ça coince. Regardez l’historique des matchs lorsque ces deux équipes se sont affrontées. Combien de fois ont-elles gagnés à domicile ou l’extérieur, cette équipe est-elle une bête noire ? Exemple : l’OM ne gagne jamais Bordeaux à domicile ou encore Strasbourg ne gagne jamais contre Lyon. Si les indicateurs sont bons, lancez-vous et miser sur l’équipe de votre choix. Dans le doute, il est plus sage de s’abstenir.

     

    N°7 - Être attentif aux nouvelles recrues

     

    En effet, les nouveaux joueurs ont souvent besoin d’un temps d’adaptation. Si l’équipe en question a recruté plusieurs joueurs, et que les matchs de préparation n’étaient pas convaincants pour les nouveaux, c’est peut-être le signe de s’abstenir ou au contraire l’occasion de parier sur l’équipe adverse.

     

    N°6 - Analyser les derniers résultats pour déterminer la dynamique de l’équipe

     

    En regardant les résultats des matchs précédents, déterminez si l’équipe est sur une dynamique de victoire ou au contraire si elle sur une pente glissante. Par exemple si une grosse équipe enchaîne 6 ou 7 victoires d’affilée et rencontre une équipe à sa portée, il y a de fortes chances que cette dynamique de victoire se poursuive. Et au contraire si l’équipe perd régulièrement, on peut se douter qu’elle ne gagnera pas son prochain match même si l’adversaire est à sa portée.

     

    N°5 - Observer comment l’équipe joue à domicile VS à l’extérieur

     

    Même si en général, on joue mieux à la maison, certaines équipes ont pourtant la fameuse tendance de perdre à domicile. Pour d’autres c’est le contraire, elles se transcendent à l’extérieur. Avant de parier, vérifiez bien les statistiques des victoires à domicile, et celles des défaites. Cela vous donnera une idée de la psychologie de l’équipe lorsqu’elle joue sur ses terres par rapport à lorsqu’elle est en déplacement.

     

    N°4 - Attention à la météo et à l’état des terrains

     

    Ceci est surtout valable en hiver. Durant les mois de décembre, janvier et février, les pelouses sont en moins bon état. Et par ce temps parfois glacial, on peut observer une baisse de performance chez certaines équipes. Les pelouses peuvent se détériorer à cause de la neige, ou du givre, rendant les conditions de jeu parfois exécrables. Encore un point à prendre en compte lors de vos paris car une mauvaise météo désavantage les équipes qui ont un jeu technique.

     

    N°3 - Prendre en compte l’importance du match et le banc de remplaçants

     

    Certains matchs, du fait de l’adversaire que l’on affronte, sont plus importants que d’autres. Au-delà des points, parfois il s’agit de remporter une victoire symbolique, de prestige, par exemple prendre sa revanche, affronter sa bête noire ou remporter un derby. Toutes les stars sont alors sur le terrain prêt à en découdre. Plaisant à voir pour la beauté du sport, mais parier sur ce type de rencontre est une autre paire de manches. Si une équipe est dans une bonne dynamique et que tous les signaux sont au vert, foncez. Dans le doute, gardez votre mise.

    En revanche dans les matchs sans véritable enjeu, les entraîneurs peuvent carrément faire entrer leur équipe B. À partir de ce moment, il sera plus difficile de déterminer le niveau réel de ces joueurs et de savoir s’ils vont gagner ou pas. Prêtez attention au banc. En cas de remplacement, quel est le niveau du joueur entrant ? L’équipe a plus de chance de remporter la victoire si son banc est aussi performant que son équipe type.

     

    N°2 - Utilisez les comparateurs pour savoir quel bookmaker offre les cotes les plus élevées

     

    Ça y est vous avez choisi un match sur lequel vous voulez miser. Avant de parier, jetez un coup d’oeil sur les autres bookmakers avec l’aide d’un comparateur et faites votre pari sur celui offre la meilleure cote pour le match en question. Exemple : Si pour le match PSG - Bordeaux, la côte pour le PSG est à 1,50 chez un bookmaker et à 1,60 chez un autre. Si vous investissez 100€, vous gagnez 60€ au lieu de 50, soit 10€ de plus en pariant chez le 2ème bookmaker !

     

    N°1 - Observez les schémas tactiques des équipes

     

    Si votre équipe à l’habitude de jouer en 4-4-1 et qu’elle rencontre un adverse qui adopte la même formation, vous vous doutez que le match risque d’être fermé à cause du gros bloc défensif. Moins de chances de buts donc. En revanche si l’équipe adopte un schéma porté vers l’avant (4-3-3 ou 4-2-3-1), il y a des chances que les filets tremblent.

     

    La ligue 1 est un championnat ouvert dans lequel toutes les équipes ont leurs chances. Pour peu que vous suiviez ces quelques conseils, vous pourrez peut-être booster vos gains en paris sportifs !